22 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

La Palestine telle qu’elle était avant 1948

 

sionisme-etat-de-terreur-1728x800_c

Screenshot_20180722-075325

Mot à dire

Les sionistes usurpateurs de la Palestine essaient par tous les moyens de pervertir l’histoire de la Palestine, aidés pour cela par l’Occident inféodé chapeauté par l’Angleterre en 1er lieu, et par les États-Unis en second lieu. En effet, les chrétiens américains sionistes sont les plus fervents supporters de cet état nommé frauduleusement « Israël’. La reconnaissance d’Al Qods (Jérusalem) par les États-Unis comme capitale de l’état sioniste en est la plus évidente des illustrations.

Les sionistes se sont accaparés des souffrances des juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie au même titre que les autres nations, pour en faire leur propagande et leur fonds de commerce. Écoutons le Dr Norman Finkelstein, rescapé de l’Holocauste dont les parents ont été tués par les nazis: « Les sionistes ont bien appris des Nazis. Si bien qu’il semble que leur traitement moralement répugnant envers les Palestiniens, et leurs tentatives de détruire la société palestinienne en Israël et dans les territoires occupés, les révèlent comme fondamentalement nazis avec des barbes et des chapeaux noirs. »7(Norman Finkelstein, survivant de la barbarie nazie)

AVT_Norman-G-Finkelstein_5639

Le Dr Norman Finkelstein

ob_803cb1_aa625d810161a17c80ecdbff41d2ee28-dece

Ajouter à leur propagande l’arnaque de l’antisémitisme. «  Imaginez un juif israélien faire un reportage sur l’antisémitisme, et découvrir que ce dernier est fabriqué de toutes pièce par les lobbys pro-sionistes…Impossible? Et bien regardez ça, vous allez être surpris(vidéo) :

Image de prévisualisation YouTube

Il est à souligner que la majorité des juifs qui ont répondu à l’alyah sioniste(immigration en Palestine) sont des khazars venus des quatre coins de l’Europe et des États-Unis comme le prouve cette vidéo tournée dans l’état sioniste :

Image de prévisualisation YouTube

Voir aussi « Comment le peuple juif fut inventé » de l’historien « israélien » Shlomo Sand(vidéo et livre, cliquer sur l’image) :

Screenshot_20180721-213521

Image de prévisualisation YouTube

Cet article, entre autres, se veut de décortiquer la propagande sioniste sur leur pseudo état fantoche .

Ahmed Miloud

****************

La Palestine avant 1948, avant « l’état sioniste« 

La vidéo(cliquer sur l’image) ci-dessous montre les photos de diverses villes palestiniennes dans les années 1920 et 1930, avant la création de l’État d’Israël par les sionistes en 1948.

Image de prévisualisation YouTube

Est-ce que les familles israéliennes étaient là avant 1948 ?

Image de prévisualisation YouTube

Même si des Juifs vivaient en Palestine avant 1948, cela ne légitime pourtant pas l’État voyou appelé « Israël ».

« Si je venais avec la Bible dans une main et un fusil dans l’autre, frappais à votre porte et disais, « D’après ma Bible, ma famille vivait chez vous il y a deux mille ans, » feriez-vous vos valises et partiriez-vous ? » – Dr Norman Finkelstein, historien juif antisioniste.

Source : https://reseauinternational.net/la-palestine-davant-1948/

***************

« A LA RENCONTRE D’UN PAYS PERDU »(film documentaire de Maryse Gargour)

La Palestine telle qu'elle était avant 1948 dans Mensonges sionistes

Durée 62 minutes, 2013(Voir extrait,cliquer sur l’image de la vidéo)

Image de prévisualisation YouTube

Jaffa, est l’un des ports les plus connus du Moyen-Orient et la ville, l’une des plus anciennes cités du monde. Patrice Boureau, un chirurgien français, y fut le directeur en chef de l’hôpital français Saint-Louis de 1930 à 1952. La réalisatrice Maryse Gargour a retrouvé les filles du Dr Boureau, tous nés à Jaffa et très attachés à cette ville, elle relie leurs souvenirs et témoignages à ceux d’autres familles. Le film se déplace entre trois villes, Jaffa, Bethléem et Jérusalem, invitant comme à une promenade dans la Palestine de l’époque.

Maryse GARGOUR est née à Jaffa. Elle grandit au Liban. Elle a la double nationalité libanaise et française. Elle est diplômée de l’Institut Français de Presse et prépare un doctorat de troisième cycle en Sciences de l’Information à l’Université Paris II Panthéon.
Elle a été productrice et journaliste à l’Office de Radio-Diffusion-Télévision française à Beyrouth. Elle entre à l’Unesco Paris au Conseil international du Cinéma et de la Télévision et a été journaliste freelance pour les chaînes de télévision étrangères à Paris.
Comme auteure ou réalisatrice, elle a à son actif les documentaires suivants : « Une palestinienne face à la Palestine » (1988), « Jaffa la mienne » (1997), « Loin de Falastin » (1998), « Le Pays de Blanche » (2002) et « La terre parle arabe » (2007). Ce dernier film a gagné le Prix Mémoire de la Méditerranée et a obtenu la Mention Spéciale ASBU lors de l’édition 2008 du PriMed – Prix International du Documentaire et de Reportage Méditerranéen.

Voir aussi « La terre parle arabe » de Maryse Gargour(documentaire complet, cliquer sur l’image) :

Image de prévisualisation YouTube

La Terre parle arabe » croise le regard de l’historien et du cinéaste pour soulever une vérité brûlante, celle du nettoyage et de la spoliation de la terre palestinienne par les sionistes.

Fin XIXème le sionisme, mouvement politique( juif) minoritaire, apparaît sur la scène internationale. Son but est de créer un Etat pour les Juifs quelque part dans le monde. Ce choix se portera finalement sur la Palestine. Cependant cette terre palestinienne « parle arabe » et se trouve habitée par un peuple, les Palestiniens.

Pour mettre en avant leur projet, les leaders sionistes élaborent une solution bien avant la déclaration Balfour de 1917. Il s’agit de penser d’abord et d’organiser ensuite le transfert de la population locale palestinienne hors de sa terre. Tous les moyens seront utilisés pour cela et en particulier la force brutale. Ce projet, élaboré en secret dans les premières années, sera progressivement mis en avant par ses leaders après la grande révolte palestinienne de 1936 au cours de laquelle toutes les formes d’oppositions à ce projet par les Palestiniens seront fortement réprimées par la puissance mandataire britannique.

Le film de Maryse Gargour est construit essentiellement sur des citations des leaders sionistes, sur des archives audiovisuelles inédites, sur la presse de l’époque et sur des documents diplomatiques occidentaux croisés avec des témoignages de personnes ayant vécu directement cette période. Le fil conducteur historique est donné par l’historien Nur Masalha. « La Terre parle arabe » croise le regard de l’historien et du cinéaste pour soulever une vérité brûlante, celle du nettoyage et de la spoliation de la terre palestinienne par les sionistes.

Source : http://www.france-palestine.org/La-Terre-parle-arabe-un-film-de

*************

Si la Palestine m’était contée

 Israel dans Palestine ahmedmaghnia

Screenshot_20180721-225505

 

Carte de la Palestine en 1937

La Palestine ! Que d’encre a coulé et coulera encore sur le destin meurtri de cet état usurpé par les plus execrables individus que la Terre ait portés. Le plus célèbre d’entre eux et le fondateur de l’état sioniste l’avoue lui-même :

« Ne nous cachons pas la vérité…. Politiquement nous sommes les agresseurs et ils se défendent. Ce pays est le leur, parce qu’ils y habitent, alors que nous venons nous y installer et de leur point de vue nous voulons les chasser de leur propre pays. Derrière le terrorisme (des Arabes) il y a un mouvement qui bien que primitif n’est pas dénué d’idéalisme et d’auto-sacrifice. »
David Ben-Gourion : Cité page 91 du Triangle Fatidique de Chomsky qui est paru le livre de Simha Flapan « Le Sionisme et les Palestiniens » – page 141-2, citant un discours de 193

« Si j’étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l’a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n’est pas le leur.
Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ? »
David Ben-Gourion, premier ministre israélien, cité par Nahum Goldmann dans « Le Paradoxe Juif », page 121

L’histoire confirme cet aveu de Ben Gourion.En effet, les historiens et les archéologues ont prouvé par leurs études et recherches que les Arabes sont les habitants originaires de Palestine.

Suite de l’article ici : https://dzmewordpress-wordpress-com.cdn.ampproject.org/v/s/dzmewordpress.wordpress.com/2018/05/31/si-la-palestine-metait-contee/amp/?amp_js_v=a2&amp_gsa=1&usqp=mq331AQCCAE%3D#referrehttps://www.google.com&amp_tf=Source%C2%A0%3A%20%251%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fdzmewordpress.wordpress.com%2F2018%2F05%2F31%2Fsi-la-palestine-metait-contee%2F&ampshare=https%3A%2F%2Fdzmewordpress.wordpress.com%2F2018%2F05%2F31%2Fsi-la-palestine-metait-contee%2F

Le supplice des habitants de Gaza(Palestine)

#Les bourreaux israéliens ont de nouveau gratifié l’univers du spectacle d’une de ces tueries dont ils ont le secret. S’étant spécialisés dans les massacres de populations civiles et les dévastations d’infrastructures, d’hôpitaux et d’écoles et ayant démontré leur savoir-faire en 2002 à Jénine, puis en 2006 au Liban, le monde entier a pu constater au cours de la dernière bacchanale sanglante à laquelle ils se sont livrés durant l’hiver 2008-2009 à Gaza, à quel point ils viennent d’améliorer leurs performances .
Mais la brutalité n’est pas leur seul registre. S’il existait un festival de Cannes destiné à récompenser le tourmenteur le plus vicieux et le plus imaginatif, il est assuré que l’Etat d’Israël remporterait haut la main la palme d’or du scénario, ainsi que celle de la mise en scène. Ces deux trophées salueraient les inventions les plus cruelles et les plus agressives, certes, mais aussi les plus imprévues, les plus dérisoires, les plus hypocrites et les plus perverses de cet Etat, qui toutes convergent vers un seul but: désécuriser, déstabiliser et créer une atmosphère d’angoisse et de précarité destinées à affoler en permanence les victimes et donc à les fragiliser psychiquement, avant de tenter de les éliminer physiquement. Pour le bourreau, ce préliminaire correspond à la phase dite d’ »attendrissement de la viande » .#

Chantal Dupille, alias @r-sistons
Lire l’article en entier ici : http://r-sistons.over-blog.com/article-special-supplicies-de-gaza-a-l-agonie-derriere-leur-mur-diabolique-39188128.html

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Messites |
Leplangeek |
Loganwabdd46blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jaydenbpboz72blog
| Entrer Chat
| Mypayingads